Pendant trois mois, la Mairie du 9e arrondissement a organisé, en parallèle de ses budgets participatifs, un concours via son application citoyenne Paris Neuf sur Fluicity. L’objectif : recueillir les idées de ses habitants pour améliorer le quotidien de leur quartier sans engager d’investissements supplémentaires.

Concours de l'application citoyenne Paris Neuf

Du 1er janvier au 18 mars, la Mairie du 9e a mis en œuvre ce projet sur sa plateforme de démocratie participative avec en toile de fond, la volonté manifeste de faire évoluer le vivre-ensemble à l’échelle locale de l’arrondissement. Le concours « Le Neuf a une idée » proposait dassocier les citoyens aux décisions municipales sans engager de dépense spécifique, en faisant par exemple l’économie d’une communication onéreuse.

Un exercice différent des budgets participatifs, qui permettent déjà aux citoyens d’allouer à leur discrétion une partie du budget de la Ville de Paris, Comme le résume Jean-Baptiste de Froment, Élu du 9e arrondissement et Conseiller de Paris :

« Il s’agit d’une démarche complémentaire par rapport au budget participatif, puisque ces derniers sont uniquement des budgets d’investissement qui concernent l’espace physique, et sont restreints à un domaine très particulier de l’activité municipale. Nous avons là un champ d’intervention plus large pour les citoyens, puisqu’il correspond au champ d’intervention du Maire en général. »

4 étapes pour associer les citoyens

Ce concours s’est déroulé en quatre temps, articulés autour de la transparence et la co-construction.

Pendant les deux premiers mois, les habitants du 9e arrondissement ont proposé leurs idées sur la plateforme citoyenne. Lors de cette phase d’idéation, les suggestions citoyennes devaient respecter trois critères :

  • concerner l’intérêt général,
  • respecter le champ de compétences de la Mairie,
  • ne pas constituer un budget d’investissement supplémentaire.

Les propositions émises ont ensuite pu faire l’objet de débat entre les habitants, être défendues par leurs auteurs et votées.

Après s’être assurée que ces idées respectaient les critères préétablis, la Mairie a retenu une sélection de 12 propositions soumises au suffrage des habitants. Parmi celles-ci figuraient l’instauration d’un code de la rue, l’interdiction du chauffage extérieur en terrasse ou la mise en place d’un réseau d’entraide de voisinage.

Enfin, au terme d’une semaine de vote du 11 au 18 mars, la proposition lauréate a été présentée le soir même de la clôture des votes lors d’un conseil d’arrondissement auquel ont été invités les participants, avant d’être débattue au Conseil de Paris quelques jours plus tard.

Résumé de l'opération de la mairie du 9e de Paris, "Le Neuf a une idée" Comment associer les habitants à l’amélioration de leur commune sans engager d’investissements?

Un dispositif simple pour des résultats probants

Au total, ce concours aura fédéré 7,5 % des 60 000 résidents du 9e arrondissement, dont plus de 500 ont rejoint l’espace Fluicity lors du projet. Lors de la première phase, 85 propositions citoyennes ont été postées avant d’être assemblées en 12 propositions. Celles-ci ont largement retenu l’attention des citoyens présents sur la plateforme puisqu’en une semaine, plus de 1300 votes ont été enregistrés pour désigner l’idée lauréate.

Ainsi, en seulement trois mois, la mairie d’arrondissement est parvenue à mobiliser l’intelligence collective de ses citoyens pour améliorer leur quotidien et a su mettre en avant les initiatives de la collectivité sans engager de dépenses supplémentaires. Qui plus est, l’initiative lui a permis de valoriser son action auprès de ses habitants, en portant la proposition plébiscitée au Conseil de Paris. Le succès du dispositif constitue aujourd’hui un précédent sur la base duquel de nouvelles initiatives ambitieuses pourront être entreprises.


Vous souhaitez mettre en place des démarches similaires ?

← Retour aux articles