Dessin d'une élue qui réfélcjit à la façon dont lancer une consultation citoyenne

Lancer une consultation citoyenne ne s’improvise pas. Comme tout projet d’envergure, cette démarche de démocratie participative nécessite une vision claire et un cadre solide.

Vous voulez lancer une consultation dans votre commune ? Grâce à des questions clés et des explications simples, Fluicity vous aide à mettre au clair vos premières idées… 

Prêt à relever le défi ?

1. Pourquoi : cadrer l’intention la consultation

🎯 Les objectifs 

Pour reprendre les mots du conférencier et spécialiste en management Simon Sinek : “Start with why!”. Indispensable et parfois difficile à formuler, le « pourquoi » définit le but ultime de ce que nous entreprenons. Dans ce cas précis : pourquoi voulez-vous consulter les citoyens ?  Pour Simon Sinek, c’est par le sens que tout commence. Le « pourquoi » n’attend pas d’être “trouvé”, il se construit. Et c’est en le formulant clairement que nous sommes à même d’inviter les autres à y participer. 

Dans le cadre d’une concertation, plusieurs objectifs peuvent être en jeu : sourcer des idées pour la ville,  co-construire avec les citoyens, leur soumettre une question simple pour tester une hypothèse, lancer sa plateforme de participation citoyenne

En tant qu’élu, vous pouvez aussi vous interroger sur l’intention politique qui vous anime, à la lumière du programme municipal et de votre vision.

Les questions à se poser : 

  • Pourquoi cette consultation me semble-t-elle nécessaire et stratégique ?
  • Comment s’insère-t-elle dans le calendrier communal et dans ma vision pour la commune ? 
  • S’agit-il de recueillir l’opinion, sourcer des idées ou co-construire avec les citoyens ? 
  • Si la consultation s’intègre dans le cadre d’un projet précis, quel est son rôle (étapes antérieures et postérieures) ?
Lucile Guéroult, responsable de la relation client et spécialiste de la consultation citoyenne chez Fluicity

“Lancer une consultation citoyenne est une véritable expérience de démocratie. Elle repose sur des principes forts de transparence, d’écoute et d’accessibilité. On aurait tort de réduire son objectif à la seule ambition politique… qui condamnerait tout simplement la démarche.”

Lucile Guéroult, Responsable de la relation client chez Fluicity (Customer Success Manager Lead)

📍Le périmètre 

Les objectifs vous permettront de mieux définir le périmètre d’action : comment vont se concentrer vos efforts. Vous pourrez ainsi définir le type de dispositif de consultation citoyenne qui semble le plus adapté à vos besoins, et établir un calendrier prévisionnel plus précis.

Les question à se poser:

📊 Les données de participation

Les données de participation (inscriptions, votes, taux d’engagement, thématiques des idées, etc.) sont des indicateurs précieux et doivent être fixées avant de lancer dans la consultation. Elles sont indispensables pour évaluer le succès du projet, piloter en fonction de données claires, et offrir des tendances d’opinion concrètes pour l’avenir. 

Les question à se poser :

  • Quels éléments me semblent pertinents à mesurer pour ce projet (taux de participation, cible, inscriptions à la plateforme…) ?
  • Quels résultats de la consultation seraient synonymes de succès selon moi ?
  • Quelles données me seront précieuses pour l’avenir et m’aideront à lancer d’autres consultations ?

Vous avez maintenant défini le sens de votre consultation. L’étape suivante vous invite à comprendre et analyser le profil des participants. 

Illustration montrant une élue réflechir au lancement de sa consultation citoyenne

2. Qui : définir le public visé et les moyens de l’atteindre

👫 Public visé

Bien que sa vocation soit de faire entendre les voix citoyennes, une consultation ne vise pas forcément toute la population. Selon son objectif, elle peut concerner tout ou une partie des habitants.

Lucile Guéroult, responsable de la relation client et spécialiste de la consultation citoyenne chez Fluicity

“Bien définir la cible est essentiel pour obtenir un maximum d’engagement ! Notamment pour adapter ensuite les techniques de communication : ton employé, canaux de communication, visuels…”

Lucile Guéroult, Responsable de la relation client chez Fluicity (Customer Success Manager Lead)

Les questions à se poser:

  • Quel est le public visé par cette consultation ?
  • Y a-t-il une cible en particulier (localisation, âge, activités exercées…) ?
  • Les citoyens connaissent-ils les démarches de consultation ou faut-il faire de la pédagogie ?
  • Puis-je compter sur des acteurs locaux pour m’aider ?

📣 La communication

La communication a pour but de faire connaître la consultation et son déroulé, donner envie d’y participer et assurer un suivi des résultats. Elle nécessite une bonne connaissance de votre cible, pour adapter les messages d’engagement. Mais vous pouvez aussi voir plus grand ! Même si toute la population n’est pas concernée, elle sera intéressée de connaître la démarche et vos intentions. 

Connaissez-vous bien vos citoyens ? Essayer de définir les canaux de communication qui vous semblent les plus pertinents.

Les questions à se poser:

  • Quels seront les moyens de communications/ d’animation ? (internes ou externes, budget, media, évènements, etc.)
  • Sera-t-elle numérique et /ou présentielle ? En ligne et / ou hors ligne ?
  • Comment se passera l’accompagnement des citoyens (aide à la compréhension de la consultation, à la soumission des idées…) ?

Découvrez nos conseils pour impliquer les citoyens dans les démarches de démocratie participative.

3. Comment : les acteurs et le plan d’action

Comment passer à l’action et avec l’aide de qui ? C’est le moment de créer votre équipe de choc. 

👨‍🔧 Les différents acteurs du projet

Une organisation claire est l’une des clés du succès. Commencez par identifier toutes les personnes qui interviendront dans la consultation, définir précisément leurs rôles (et dans la pratique, assurez-vous que ces informations soient claires pour tout le monde !). 

Qui s’occupe de quoi ? A quel moment cette personne intervient-elle ? Qui prend la décision finale ? etc.

Cela concerne les intervenants internes (agents, services, élus) et externes (prestataires, organisations privées, autres branches de l’organisation territoriale…).

Les questions à se poser:

  • Quels seront les acteurs du projet ? (équipe de suivi ? équipe technique ? comité décisionnel)
  • Ont-ils suffisamment de ressources à disposition ?
  • Y a-t-il d’autres entités (institutionnelles ou non) impliquées dans ce projet ?
  • Qui sera en charge de la plateforme au quotidien (traitement des idées, réponses aux citoyens, remontées d’informations etc.) ? Qui fait le lien avec Fluicity ?
  • Quelle implication du maire / du bourgmestre ? 

📆 Le déroulé et les jalons de la consultation

Après avoir identifié les acteurs, vous pouvez passer au déroulé concret de la consultation. Il permet de préciser le calendrier et les actions à mener durant chacune des phases de participation. 

Cette étape, plus complexe, peut attendre un accompagnement plus poussé… Mais pourquoi ne pas tenter le coup ?

Les questions à se poser :

  • Quelles sont les différentes étapes du dispositif que j’ai choisi ?

(Retrouvez tous les dispositifs de consultation citoyenne en détails

  • Quels sont les moments clés de la consultation ? (communication plus importantes, équipes à coordonner…)
  • Y-a-t’il des échéances ou des contraintes de calendrier à prendre en compte ?
Lucile Guéroult, responsable de la relation client et spécialiste de la consultation citoyenne chez Fluicity

“Ce volet “gestion de projet” peut être fastidieux pour les collectivités. Surtout lors des premières consultations ! Chez Fluicity, nous prenons soin de faciliter ces démarches organisationnelles – sachant d’expérience là où peuvent émerger les difficultés.”

Lucile Guéroult, Responsable de la relation client chez Fluicity (Customer Success Manager Lead)

🔭 L’impact

La fin de la consultation ne veut pas dire que c’est terminé ! Les citoyens ont besoin de savoir que leur voix a été prise en compte et de comprendre en quoi cela va être utile à leur commune. L’analyse des données sera également riche d’informations pour les futurs projets. 

Les question à se poser: 

  • Comment sera prise en compte la participation citoyenne ? (garantie des résultats, communication sur l’avancée du projet, implication des citoyens dans sa réalisation…)
  • Existe-t-il d’autres étapes du projet qui pourraient être consultatives ?
  • Quels autres dispositifs pourriez-vous (aimeriez-vous) expérimenter ?

4. Anticiper les difficultés

📛 S’il arrive en fin d’article, ce point est loin d’être anodin. Il s’agit de recenser toutes les petites (et grandes) contrariétés qui pourraient venir ébranler votre projet participatif… et trouver des solutions pour y faire face plus sereinement. 

Les questions à se poser

  • Y-a-t-il des échéances particulières à respecter ou des contraintes de calendrier ? 
  • Des réactions de lobby ou d’oppositions (en interne ou en externe) à anticiper ?
  • (à compléter par vos soins)
Lucile Guéroult, responsable de la relation client et spécialiste de la consultation citoyenne chez Fluicity

“Ces difficultés peuvent être sources d’appréhension. Mais elles ne doivent pas empêcher de lancer des démarches participatives ! Fluicity peut aider à les surmonter.

Nous l’avons fait récemment avec lors du premier budget participatif de la commune de Bertrix, en aidant le bourgmestre à présenter son projet au conseil municipal et à rédiger ses réponses à l’opposition.”

Lucile Guéroult, Responsable de la relation client chez Fluicity (Customer Success Manager Lead)

Vous êtes prêt à passer à l’étape supérieure ? Vous avez encore quelques doutes ou questions ? N’hésitez pas à nous contacter pour une analyse détaillée de vos besoins !

Illustration résumant les questions à se poser avant de lancer une consultation citoyenne

← Retour aux articles