Consultation citoyenne en ligne : quel dispositif choisir ?

Par Joy Boswell
publié le 6 Aug, 2020

Appel à idées, enquête, budget participatif… Les outils de consultation citoyenne en ligne sont nombreux et diversifiés ! Chacun répond à un objectif précis. Tous permettent de guider les élus dans leur prise de décision et participent à une transformation profonde de notre système de gouvernance.  

Pour choisir le bon dispositif de consultation citoyenne en ligne, il faut avant tout comprendre les particularités de chacun et ce que l’on cherche à obtenir. Petite synthèse des principaux dispositifs et de leur utilisation respective

Consultation citoyenne : définition

Consultation, concertation, participation… Commençons par situer le sujet. La définition de la consultation citoyenne peut parfois varier légèrement. 

Pour Fluicity, la consultation est le fait d’associer les citoyens aux politiques publiques et au processus de décision. Elle couvre plusieurs démarches, plus ou moins engageantes ; 

  • l’information de la population sur les projets et les enjeux de la collectivité,
  • la consultation (recueillir l’opinion publique)
  • la concertation (dialogue, échanges, débats), 
  • la co-construction (réalisation commune des projets). 

On peut aussi parler de participation citoyenne : terme qui retranscrit bien la part active que prennent les usagers dans toutes ces démarches.

Image expliquant la définition de la consultation citoyenne selon le niveau d'implication demandé aux citoyens

Quelle consultation citoyenne choisir pour quelle utilisation ?

Ces démarches peuvent être mises en place grâce à des dispositifs bien précis. Pour savoir quelle solution choisir, il faut d’abord définir l’objectif de la consultation en ligne. Pourquoi voulez-vous consulter vos habitants ? Quel type de décision est en jeu ? Les usagers ont-ils vocation à décider, co-construire, ou juste exprimer un avis ? Quelle part de la population voulez-vous toucher ? Quels sont les résultats escomptés ? etc. 

Suivez le guide !

Articles, événements : pour informer les citoyens et préparer le terrain de la consultation

Si elle ne constitue pas un dispositif en tant que tel, l’information est le socle de la consultation citoyenne. Des habitants bien informés seront plus à même d’apporter des contributions efficaces. Quels sont les projets en cours dans ma ville ? Comment participer à la vie de la collectivité ? Quels sont ses besoins ? Est-ce que des événements de rencontre ou de débat sont prévus ?… Autant de questions auxquelles la commune peut répondre sous forme d’articles ou d’événements dédiés, pour favoriser l’implication de tous, sans discriminations, et préparer le terrain des consultations

Les contenus interactifs sont également indispensables pour inspirer et informer les citoyens pendant les consultations.

Caractéristiques

  • permet d’informer de manière régulière sur la vie de la commune,
  • de favoriser l’implication des citoyens,
  • de sensibiliser aux actions en cours et à la vision de l’élu, 
  • de faire ressortir les besoins de la collectivité.

Nos conseils 

  • informer de manière régulière pour favoriser l’engagement, 
  • diversifier les sujets, pour toucher une population large et variée.

Exemple :

Depuis son lancement sur Fluicity, en 2017, la commune d’Aubange a publié plus de 1 500 articles et évènements sur sa plateforme participative et organisé 17 concertations. Fluicity est devenu réflexe pour les citoyens en quête d‘informations et de transparence de la part de leur commune. 

Exemple d'articles et d'évènements de consultation citoyenne sur Fluicity

Cette proximité pose les bases d’une relation de confiance solide et facilite grandement la participation aux consultations. Lors du dernier budget participatif, par exemple, les projets finalistes ont recueilli 1 190 votes au total, en seulement 3 semaines. Une belle performance !

La commune compte aussi le meilleur taux de pénétration parmi toutes les collectivités présentes sur Fluicity, avec 21 % de la population majeure engagée à chaque consultation.

L’enquête : pour interroger les citoyens sur un sujet précis et recueillir leur opinion

L’enquête permet de soumettre une question ou un projet précis à la validation des citoyens. Cette consultation est simple à mettre en place et permet d’obtenir une réponse rapidement (moins d’un mois). L’élu peut ensuite prendre sa décision de manière éclairée, en fonction des résultats.

Quelles différences avec le sondage ? Le sondage ne permet de poser qu’une seule question, à laquelle les citoyens répondent sous forme de vote (généralement “Pour ou contre”). L’enquête permet d’aller plus loin : choix simple ou multiple, priorisation des propositions, précisions sur les participants (âge, quartier, profession, etc.). Elle apporte une réponse tout aussi rapide et directe que le sondage, tout en permettant une analyse plus fine.

Chez Fluicity, nous proposons également des enquêtes sécurisées, permettant de mettre place des élections en ligne.

Caractéristiques 

  • permet de consulter un grand nombre d’usagers sur une période courte,
  • sur une question précise mais accessible à tous, qui ne nécessite pas de débat préalable,
  • pour recueillir l’opinion citoyenne, légitimer la prise de décision
  • et mieux connaître les habitudes, les priorités et établir un panorama de l’opinion publique.

Nos conseils

  • poser la question de manière concrète et neutre pour ne pas influencer les réponses,
  • ne pas créer une enquête trop longue pour ne pas décourager les participants,
  • communiquer sur les résultats et les décisions qui en découlent,
  • veillez à ce que la récolte et l’analyse des données soient conformes à la loi RGPD.

Exemples

Pour redynamiser son centre-ville, la commune de Thionville tenait à proposer un projet qui emporte l’adhésion des habitants. Grâce à Fluicity, la ville a pu facilement mettre en place une enquête: “Pour ou contre le développement du Wi-fi gratuit en centre-ville.” Avec 50 % de participants et 80 % de réponses “pour”, Thionville a pu valider son projet.

Faut-il piétonniser la rue du Commerce ? C’est la question que la mairie de Paris 15e a soumise à ses riverains. À l’issue des 10 jours de consultation, 400 d’entre eux se sont exprimés sur la plateforme en ligne. 27 % habitaient rue du Commerce ou une rue perpendiculaire, mais seule une faible partie des commerçants s’était exprimée. Autant d’informations précieuses pour comprendre la réalité du terrain, et adapter ses décisions ou sa communication par la suite, en incluant davantage les commerçants.

Extrait d'un cas d'usage de consultation citoyenne sur la pietonnisation à Paris 15

(Voir le cas d’usage complet de l’enquête sur la piétonnisation de la rue du Commerce de Paris 15e )

Le signalement d’anomalies : un dispositif pour aider à préserver l’espace public

Avec le signalement, le citoyen ne participe pas directement à la prise de décision. Il apporte néanmoins sa collaboration aux services administratifs et participe au bien-être de la ville. Sur Fluicity, les citoyens peuvent remonter une anomalie à la commune en utilisant un service de messagerie privée.

L’appel à idées : pour faire émerger des nouvelles solutions sur un sujet précis

L’appel à idées invite les citoyens à formuler des propositions sur un thème précis (mobilité, environnement, urbanisme, etc.) et pour une durée limitée. Ce format permet de faire émerger des solutions inédites et de renforcer le sentiment d’appartenance des habitants au territoire. Ce dernière est en charge de bien expliquer le contexte de la consultation, pour qu’elle donne lieu à des propositions pertinentes.

Notez que l’appel à idées demande plus d’engagement pour les citoyens qu’une simple enquête. Sa participation est généralement plus faible, mais de meilleure qualité grâce au cadre initial. 

Caractéristiques

  • donne la parole aux citoyens, l’implique de manière ponctuelle et précise,
  • permet d’obtenir des solutions inédites sur des sujets d’intérêt général et des politiques publiques,
  • permet aux élus de rythmer le thème des consultations en fonction de l’agenda politique,
  • son taux de participation est plus faible, mais les propositions sont de meilleure qualité.

Nos conseils 

  • bien expliquer l’enjeu, le cadre et la durée de la concertation,
  • assurer un suivi des idées : répondre de manière pédagogique aux citoyens sur leurs propositions, communiquer sur le devenir des idées et le plan d’action qui suivra, expliquer les compétences du territoire…. 
  • prévoir une phase d’analyse pour repérer les idées pertinentes et analyser les tendances d’opinion.

Exemple :

Dans le cadre de l’aménagement du Quartier Batignolles / Portes de Clichy, les personnes vivant et travaillant dans le périmètre ont été invités a exprimer leur besoins. Et plus précisément leurs idées pour l’aménagement d’un local de 50 m2.

Boutiques, lieu culturel, espace pour la jeunesse… 32 propositions ont vu le jour ! La collectivité a choisi de soumettre 18 d’entres elles au vote, via une enquête.

Consultation citoyenne en ligne dans le quartier Clichy / Batignolles dans le cadre de l'aménagement du Stream Building par Covivio

La consultation par thèmes : pour mener un projet d’ampleur et aborder toutes les thématiques clés qu’il comprend

Ce format permet de recueillir des idées citoyennes sur un projet d’ampleur : un plan de relance d’une collectivité territoriale, la définition d’une stratégie RSE, un programme de campagne électorale, etc.

Elle s’organise autour de plusieurs thématiques prédéfinies par l’organisateur permet d’aborder tous ces sujets en une seule consultation. Les citoyens peuvent poster des propositions dans chacune de ces thématiques. Cette démarche est aussi fondée sur l’ouverture et l’intelligence collective. Les idées déposées sont visibles par tous et ouvertes aux commentaires et aux votes, pour mettre en valeur les consensus et dissensus.

Caractéristiques

  • offre un cadre clair et engageant aux participants grâce aux thématiques,
  • permet d’aborder plusieurs facettes d’un projet et de recueillir une multitude d’informations,
  • les usagers sont libres de contribuer à la thématiques qu’ils veulent ou qu’ils connaissent le mieux. Cette approche limite les discriminations et permet à chacun de s’engager avec égalité.
  • le système de vote et de commentaire permet de repérer rapidement les contributions les plus populaires, les consensus et les dissensus.

Nos conseils

  • définir précisément l’objectif principal pour garder une ligne directrice claire et simplifier l’analyse des contributions, 
  • soigner l’explication de chaque thématique. Pourquoi pas tourner chacune sous forme de défi pour rendre la participation plus ludique ?
  • proposer des éléments de réflexion et d’inspiration aux participants (articles, études, exemples de propositions…),
  • inviter le réseau culturel & associatif, les entreprises ou même les écoles du territoire à collaborer pour enrichir le débat.

Exemple

Logo de la consultation citoyenne en ligne de la Wallonie Get Up Wallonia

Dans le cadre de son plan de relance post Covid-19, la Wallonie a choisi la consultation par thèmes de Fluicity pour organiser la plus grande consultation citoyenne en ligne jamais lancée en Belgique. L’objectif de Get Up Wallonia : “construire ensemble la Wallonie d’après la pandémie de la Covid-19. Une Wallonie prospère, généreuse, où il fait bon vivre.”

5 thématiques ont été privilégiées : économie, environnement, solidarité, emploi et citoyenneté. En 5 semaines, 9 370 citoyens ont rejoint la consultation, via la plateforme en ligne mawallonie.be ou un questionnaire papier dédié. 51 000 contributions ont été enregistrées. Un succès ! 

Le plan de relance maintenant est en cours d’élaboration.

Plateforme de participation citoyenne en ligne Get Up Wallonia

Le budget participatif : pour inclure les citoyens dans la réalisation des projets et les sensibiliser à la gestion de la commune

Le budget participatif offre la possibilité aux citoyens de décider de l’utilisation d’une partie de budget de la commune. Piloté par l’élu et les services administratifs, il est entièrement personnalisable (enveloppe du budget, besoin de la commune, durée, critères de recevabilité des projets, etc.). Il dure généralement entre 3 à 6 mois et peut varier dans son déroulé : les citoyens choisissent comment répartir l’enveloppe budgétaire entre différents projets, ou peuvent proposer leurs propres idées de projet – qui seront ensuite soumises à une étude de faisabilité et à un vote.

Découvrez les différentes étapes pour mettre en place un budget participatif.

En l’espace de six ans, les budgets participatifs ont explosé en France : de 7 démarches en activité en 2014, à 170 (pour le moment) en 2020. Et pour cause : ce dispositif de démocratie participative est particulièrement riche. Il inclut toutes les démarches clés de la consultation citoyenne (information, consultation, concertation, co-construction). Il s’attèle à un sujet sensible (le budget, l’impôt) et possède des vertus pédagogiques fortes : sensibilisation des citoyens à la répartition des finances et aux compétences de la commune, meilleure compréhension de l’action publique et de ses contraintes, dialogue plus fréquent… Des éléments qui contribuent directement à renforcer la légitimité des décisions, et la confiance envers les instances représentatives.

Caractéristiques

  • inclut directement les citoyens dans la gestion du budget de la commune,
  • sensibilise à l’action publique,
  • projet sur plusieurs mois, qui nécessite un suivi, une communication fréquente et une implication des services,
  • un format plus ou moins engageant pour les citoyens : de porteur de projet au simple votant.

Nos conseils

  • soigner le cadrage initial, qui facilitera la mise en oeuvre de tout le projet : règlement, enveloppe budgétaire, calendrier, critères de recevabilité, plan de communication, etc. 
  • garantir la transparence du processus décisionnel : expliquer pourquoi les projets ne sont pas recevables, communiquer à chaque étape, etc.
  • inclure des citoyens dans le comité de sélection des projets,
  • envisager un moyen physique de participer pour inclure plus de citoyens (vote ou dépôt de projets en mairie par exemple).

Exemple : En avril dernier, la commune de Bertrix faisait le choix audacieux de lancer son premier budget participatif en plein confinement. L’objectif : imaginer le Bertrix de demain. Pari tenu avec succès ! En 3 mois seulement, 10 % de la population (de 18 à 88 ans !) se mobilise sur la plateforme Fluicity, 45 idées sont déposées et un projet inclusif voit le jour.   Retour sur le succès de ce budget éclair.

Vous voulez vous lancer ? Toutes vos démarches de démocratie participative peuvent être facilitées grâce à l’accompagnement et à l’expertise de Fluicity. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus !

Pour aller plus loin :

Joy Boswell
Senior Content Manager chez Fluicity

Restez au courant des dernières actualités !

Toutes les tendances de la CivicTech directement dans votre boîte mail.

Articles dans la même catégorie

Share This