La ville de demain pour les Franciliens

L’observatoire des civic tech & de la démocratie numérique vient de publier son édition 2018 du baromètre de la démocratie locale numérique. La majorité des interrogés — pour l’essentiel des communes mais également des intercommunalités, des départements et des métropoles — a désormais recours aux outils digitaux pour rétablir le lien entre élus et citoyens.

Analyse des résultats du baromètre sur la démocratie locale numérique

Signe d’un essor inédit, 65% des répondants déclarent consacrer plus de 10  000 euros à la participation citoyenne (dont 46% plus de 50  000 euros) et 53% y dédient même un service. Pour de nombreuses collectivités, cette démarche passe par des outils numériques innovants : les plateformes citoyennes de débat et de consultation sont les dispositifs les plus sollicités (58%) devant les applications de signalement (42%) et les budgets participatifs (30%). À noter que ces équipements viennent dans la moitié des cas compléter la tenue de conseils de quartier ou d’ateliers participatifs ; et que s’ils s’adressent d’abord aux citoyens (96%), les associations (58%) ou encore les agents économiques (29%) s’en saisissent également.

Seuls 12% des acteurs interrogés n’ont pas encore mis en place de dispositifs numériques innovants.

Pour quel impact ?

Parmi ceux qui ont sauté le pas, 98% estiment que l’intégration de ces outils d’aide à la participation citoyenne permet de mieux faire comprendre et valoriser le travail de la collectivité, et 88 % soulignent la possibilité d’atteindre un public qui ne participait pas jusqu’alors. Par ailleurs, neuf collectivités sur dix considèrent que depuis l’introduction de ces dispositifs l’engagement des citoyens, l’adhésion aux décisions et la confiance dans l’action publique ont augmenté.

Et si ce n’était qu’un début ?

Si plus de trois quarts des répondants utilisent déjà les réseaux sociaux (Facebook à hauteur de 71 % et Twitter pour la moitié) et possèdent un site d’information, 80 % affirment qu’ils vont se doter de nouveaux dispositifs numériques en 2019, attestant ainsi de la plus-value des dispositifs strictement dédiés à la participation citoyenne. Pour se faire, ils sont en priorité accompagnés par des startups de la civic tech (40 %)  ; viennent ensuite les prestataires informatiques traditionnels (35 %) et enfin les cabinets de conseils en participation (15 %).

Fluicity est une civic tech qui propose des espaces en ligne dédiés à la participation citoyenne.

Vous êtes Maire ? demandez un espace en ligne -> https://get.flui.city/#acteurs-publics

Vous êtes un citoyen engagé ? inscrivez-vous sur Fluicity -> www.flui.city/go

← Retour aux articles