Quartier écologique

Le 11 décembre dernier, le cabinet en innovation sociale HAATCH réunissait le temps d’un atelier de nombreux acteurs amenés à penser la ville de demain. Fluicity était présent aux côtés de promoteurs immobiliers, d’élus et d’associations pour une matinée riche en échanges, lors de laquelle nous avons travaillé sur la thématique suivante : comment agir pour rendre son quartier plus écologique ? L’occasion de vous présenter cinq idées à vocation locale, qui pourraient être postées sur Fluicity :

Réunion citoyenne autour des quartiers écologiques

#1 Un concours pour réduire ses déchets : cette année, la Semaine Européenne de Réduction des Déchets (SERD) a eu lieu du 17 au 25 novembre, mais rien ne vous empêche de prendre de l’avance. Plus facile à organiser qu’il n’y paraît, un concours de réduction des déchets permet aussi de rencontrer ses voisins : on placarde quelques affiches dans l’immeuble et la veille du ramassage, chacun pèse son sac ou on organise chez soi une pesée dont le vainqueur repart avec un lot défini à l’avance. Et cela peut même devenir un rendez-vous hebdomadaire. Une solution idéale pour renforcer l’engagement citoyen.

#2 Un lombricomposteur collectif : Vous avez entendu parler du lombricompost ? Vous connaissez le concept du compost collectif ? Et si vous suggéreriez à votre mairie sur Fluicity d’en mettre à disposition à l’échelle d’un quartier ou d’un immeuble ? Vous pouvez vous en procurer un ici, ou même en réaliser un vous-même en suivant les conseils de cet article.

#3 Une journée de troc entre voisins : nous avons tous chez nous ce livre dont on sait pertinemment qu’on ne le lira pas, ces décorations dont nous nous sommes vite lassés, ce baladeur en parfait état de marche au fond d’un tiroir délaissé pour un mp3 ; en bref, des objets qui ne nous servent absolument ja-mais et dont on ne se souvient même plus de la provenance. Or nous avons tous également vécu ce moment lorsque l’on emménage et que l’on se dit que c’est idiot d’acheter de nouveaux couverts, qu’il doit y en avoir plein les placards de la copropriété, et puis on se résigne… La solution, vous l’avez deviné, c’est d’organiser avec vos voisins une journée de trocs plutôt que d’acheter neuf. Parce que l’objet le plus écologique qui soit, c’est souvent celui qu’on n’a pas acheté.

#4 Un coin dépôt-don : pour ceux qui ne veulent pas attendre la journée de troc entre voisins pour donner avec générosité les jouets qui traînent, les tapis dont on ne supporte plus les spirales ou récupérer un vinyle d’anthologie.

#5 Un potager partagé : de plus en plus courant comme à Limay où l’idée avait été concrétisée suite à la suggestion d’un citoyen sur Flucity, ces derniers répondent à un triple objectif : se réapproprier des espaces sous-exploités en les reliant à la nature, se retrouver ensemble… et aussi valoriser le compost obtenu grâce à votre lombricomposteur collectif, CQFD.

 

Vous souhaitez concrétiser une de ces idées autour de la participation citoyenne dans votre quartier ? Vous pouvez les soumettre à vos décideurs via la plateforme Fluicity : www.flui.city/go

← Retour aux articles