Delphine Bürkli, Maire du 9ème arrondissement et Jean-Baptiste de Froment, Conseiller de Paris, racontent leur expérience Fluicity

“Nous avions besoin de nouveaux outils pour répondre le plus parfaitement possible aux attentes des citoyens.” se souvient Delphine Bürkli, Maire du 9ème arrondissement de Paris, au moment où elle et son équipe ont fait le choix de déployer la plateforme numérique. Paris Neuf a été le premier arrondissement de la capitale française à avoir rejoint Fluicity en avril 2016.

Un quartier qui a pour particularité d’avoir une vie culturelle et sociale assez riches auxquelles prennent part les habitants qui peuvent facilement retrouver l’ensemble des activités proposées par l’arrondissement dans leur fil d’actualité Fluicity “qui permet à chaque utilisateur de l’application d’apprendre que près de chez lui il y a une expo, un cours de yoga…”. Plus de 700 articles et 365 événements ont été postés sur l’app.

L’arrondissement rassemble près de 60.000 habitants dans une superficie de 2,2km². Ce territoire très dense favorise également les échanges entre les résidents. “On voulait une véritable application interactive, participative, qui intègre vraiment les citoyens dans la démarche politique et c’était l’originalité de Fluicity.” complète Jean-Baptiste de Froment, conseiller de la Maire d’arrondissement, qui suit de très près les évolutions de Fluicity et de la participation des citoyens“C’est la raison pour laquelle nous avons fait le choix d’une appli citoyenne où nous pouvons dialoguer, où le citoyen est aussi le décideur, et où il y a de moins en moins d’intermédiaires entre d’ailleurs l’élu et le citoyen.”, affirme la Maire Delphine Bürkli.

Un des enjeux majeur pour ce territoire parisien est de réussir à faire participer les plus jeunes citoyens à la vie locale. Un défi d’autant plus important puisque de plus en plus de 18–30 ans font le choix de s’installer, pour le travail ou pour y vivre.

“Dans les grandes villes, on est une population de 18–30 ans qui est souvent très autonome, un peu déconnectée de la vie institutionnelle”, constate Jean-Baptiste de Froment.

“Cette application contribue à ce que l’on renoue le contact avec eux et c’est absolument essentiel !”. L’arrondissement veille à être présent, et cela se matérialise notamment par sa grande réactivité aux remontées et idées émanant des habitants. Comme la réponse apportée à Michèle demandant l’élagage des arbres d’une rue fortement assombrie : la Mairie du Neuf a immédiatement programmé un passage du service espaces verts sur la voie concernée.

Les interventions des citoyens sur Fluicity ont un réel impact dans les choix effectués par l’arrondissement, qui n’hésite pas à solliciter la population, notamment à travers les 22 consultations déjà lancées. “Il y a une fonction de sondage où l’on consulte les habitants sur des sujets d’intérêt local”, rappelle l’élu parisien. De ce fait, les citoyens peuvent ainsi “éclairer la décision du maire du 9ème arrondissement.” L’espace de création d’idées citoyennes pour améliorer la vie locale permet aussi pour le Maire et son équipe d’avoir un temps d’avance sur les attentes et les besoins des habitants. “Il y a aussi une dimension qui consiste pour les citoyens à proposer eux-mêmes des idées qui peuvent nourrir notre propre réflexion et qui peuvent être débattues au conseil d’arrondissement, pourquoi pas ensuite au conseil de Paris”. À l’exemple de l’idée lancée par Charles de végétaliser un grand mur à l’angle d’une rue très fréquentée du quartier : l’arrondissement a retenu sa proposition dans le cadre du Budget Participatif de la Ville de Paris. Fluicity permet ainsi aux propositions émanant du territoire d’avoir un rayonnement beaucoup plus large que celui du quartier.

Depuis, d’autres arrondissements parisiens ont à leur tour fait le choix de déployer Fluicity. En juillet dernier c’est la Mairie du 2ème qui a mis en place le service à la disposition de ses habitants. Et dans les semaines à venir ce sera au tour de Paris 16 d’expérimenter la plateforme dans son arrondissement. “Ça permet vraiment un dialogue beaucoup plus fructueux, beaucoup plus efficace et une relation beaucoup plus renforcée”, conclut la Maire du 9ème.

 

← Retour aux articles